|

    • Français
    • Anglais

    15
    Juin

    Bovlabs multiplie les projets de V2G

    Alors que se profile la 4e édition du Forum « Energy for Smart Mobility », les 6 et 7 octobre prochains, E4SM se penche sur les vainqueurs du concours de start-up de la 1ere édition, en 2018. Lauréat dans la catégorie « Vehicle-to-grid » en 2018, Bovlabs participe désormais à des projets européens et projette de s’étendre au continent américain. Jaikrishnan R. Pillai, CEO de Bovlabs, nous raconte la croissance de la start-up provençale.  

    E4SM : Comment a évolué la société depuis son prix au concours de start-up en 2018 ?  

    Jaikrishnan R. Pillai : Un consortium a vu le jour, réunissant Bovlabs, SNCF Gares & Connexions et Nissan dans le cadre du projet de vehicle-to-grid Solarcamp, à la gare d’Aix-en-Provence. Notre solution est utilisée pour optimiser la recharge et permettre le fonctionnement de réseaux locaux en autoconsommation, utilisant la recharge intelligente et le V2G. Pendant deux ans, ce projet pilote a enregistré 3 millions de transactions énergétiques. 

    Nous faisons aussi partie du projet MAESHA-Partners à Mayotte, qui a pour but de maximiser la part d’énergies renouvelables dans le réseau, tout en bâtissant des communautés énergétiques durables. Notre rôle est de faciliter la gestion des stations de recharge des véhicules électriques et la mise en place de la recharge intelligente, l’utilisation du V2G permettant l’autoconsommation et apportant de la flexibilité au réseau. Et cela permet aussi de sensibiliser les habitants aux VE et à la manière dont ils peuvent réduire les coûts et contribuer à la réduction des émissions de carbone. 

    Nous avons enfin un troisième projet en partenariat avec l’énergéticien autrichien Energie Steiermark, pour permettre la recharge intelligente des infrastructures de leurs clients, avec l’aide du fournisseur de services d’e-mobilité HasToBe. 

    E4SM : Quel souvenir gardez-vous de votre participation à E4SM ? 

    JRP :  Gagner la compétition a été un grand moment. Après avoir été sélectionnés par le programme d’accélération TheCamp, il s’agissait de notre première reconnaissance européenne. La visibilité et le réseautage ont été primordiaux pour accélérer notre croissance en Europe.  

    E4SM : Quels sont vos projets clés pour les prochains mois ? 

    JRP : Nous allons participer à un projet dans le cadre du Green Deal de la Commission européenne, qui commencera en octobre 2021. Nous travaillons aussi en tant que sous-traitant au projet H2020 OEDAS, en Turquie, afin d’optimiser chaque cycle de charge permettant aux réseaux locaux d’autoconsommation d’utiliser la charge intelligente et le V2G. Enfin, nous travaillons avec JuiceBarEV et Veloce Energy pour une expansion sur le territoire américain. 

    Propos recueillis par Floréane Marinier.

    Share Post: