|

    • Français
    • Anglais

    copyright
    25
    Août

    En 2040, 323 millions de véhicules électriques

    Selon la dernière étude publiée par le cabinet américain Wood Mackenzie, la baisse des prix des batteries et des infrastructures de recharge, en plus de pressions réglementaires accrues, devrait tirer vers le haut le marché des véhicules électriques. Il devrait en effet atteindre les 323 millions de ventes d’ici 2040 (soit 45 millions de véhicules par an). Avant le début de la pandémie de Covid-19, Wood Mackenzie estimait les ventes à 2% de plus, mais a dû revoir ses chiffres à la baisse. Selon le cabinet, la crise sanitaire a reporté les ventes de véhicules d’environ deux ans.

    L’étude indique que les bus seront les locomotives du marché électrique jusqu’en 2026 ; ensuite, ce sont les camionnettes qui reprendront le flambeau.

    Le manque d’infrastructures et le prix des voitures électriques demeurent des obstacles à leur large adoption. Cependant, Wood Mackenzie constate des progrès sur ces deux aspects. Il estime que le prix des batteries passera en-dessous des 100$/kWh (84,5€/kWh) d’ici 2024. Les points de recharge résidentiels et publics devraient, quant à eux, atteindre respectivement le nombre de 32,5 millions et 5,4 millions de prises en 2030 et représenter un investissement de 2,7 Mds$ (2,3 Mds€) et 3,3 Mds$ (2,8 Mds€).

    Share Post: